20
03
08
déc

Quelles chances pour le wushu aux J.O de 2008

Tags : beijing , 2008 , jeux olympiques , chances
Quelles chances pour le wushu aux J.O de 2008

Avec la reconnaissance de la fédération internationale de wushu (IWUF) par le comité international olympique (CIO) et l'élection de Beijing pour accueillir les J.O. de 2008, les passionnés de wushu voyaient leur sport devenir olympique et reconnu dans le monde. Cependant, la décision appartient au CIO, et après un refus d'emblé, les membres ont d'abord reconsidéré puis reporté leur décision. Pour comprendre comment se fait un tel choix, et quelles sont les chances pour que le wushu soit élu sport olympique, reprenons la chronologie des faits.

Introduction

Le 29 août 2002, à Lausanne, le CIO a débattu des candidatures de nouveaux sports pour les J.O de 2008. 14 n'ont pas été admis (Roller, Polo, Surf, Bridge, Echecs, Sports aéronautiques, Billard, Boules, Danse sportive, Bowling, Racquetball, Ski nautique, Squash et Activités subaquatiques) et pour les autres (golf, rugby à VII et wushu) la décision fut reportée aux congrès extraordinaire à Mexico.
En octobre 2002 lors d'une conférence de press, Dr Jacques Rogge annonce que la décision finale pour les nouveaux sports aura lieu lors du congrès de Prague en juillet 2003.
Le 29 novembre 2002 à Mexico : "la decision d'exclure les 3 sports recommendés (softball, baseball, pentathlon moderne) est repoussée jusqu'à après les J.O. d'Athènes 2004".


Chapitre 1  

Pour Comprendre

Tout pays accueillant les J.O peut proposer une nouvelle discipline, qui correspond en général à l'image du pays et à ses chances de victoires. Cependant, le CIO doit approuver tout nouveau sport, qui doit corresondre à l'esprit des J.O et avoir une bonne représentation internationale pour ne pas favorisé le pays hote. Habituellement, la nouvelle discipline est introduire en tant que démonstration, puis après une période probatoire le CIO peut l'accépter en tant que sport. Parfois, une discipline peut être introduite en tant que sport olympique d'emblé. Mais il lui faut prouver sont intérêt en tant que sport olympique parmis d'autres. Dans le monde des arts martiaux, seuls le Judo (Tokyo 1964) et le Taekwondo (Seoul 1988) ont été admis à ce jour.

Le premier obstacle pour le wushu concerne le nombre total de sports fixé pour les J.O. de 2008. En effet, le CIO ne veut pas plus de 28 sports en 2008, ce qui implique que 3 sports doivent être exclus (softball, baseball, pentathlon) pour que les 3 sports proposés (golf, rugby,wushu) soient admis. Et ce sont des décisions très délicates vu les enjeux économique pour une fédération dont le sport est exclu. Pour exclure un sport, il faut simplement la majorité des votes (120 membres) alors qu'il faut la majorité des 2/3 pour admettre un sport.

Le deuxième obstacle concerne la rétiscence de certains membres du CIO à l'admission d'un nouvel art martial. Les craintes se font surtout quant à l'égalité des chances d'obtenir une médaille d'or dans la discipline. Un sport si imprégné par une culture donne l'avantage à son pays d'origine. Mais cet argument ne se retrouve pas dans les competitions de Judo et Taekwondo. Il est même possible de contourner le problème en limitant le nombre de participants de chaque pays comme c'est déjà le cas aux Jeux asiatiques (4 participants chinois pour 11 médailles d'or).


Chapitre 2  

Quelles chances pour le wushu ?

La fédération internationale de wushu estime le nombre de pratiquant dans le monde à 100 millions dont plusieurs millions en Chine répartis dans plus de 12000 écoles. Les competitions internationales sont bien rodées et le nombre de participants grandit à chaque championnat. Pour promouvoir le wushu, la fédération internationale a débuté une grande campagne d'information auprès du CIO et des fédérations d'autres pays. Le comité olympique Asiatique et les fédérations de wushu dans le monde ont exprimé leur soutient et leur souhait de voir le wushu admis en 2008.

Mais les fédérations internationales des sports proposés pour être exclus exercent aussi des pressions et tentent de regagner une popularité suffisante. Ce qui explique sûrement les reports de décision à ce sujet.

Après le congrès de Lausanne, J. Rogge (président du CIO) affirmait : "à mexico nous discuterons des 3 sports qu'il est proposé d'exclure et des 2 sports qu'il est suggéré d'admettre" ..... "nous étudierons la situation du wushu, je ne peux pas en dire d'avantage" ... "il se pourrait qu'un sport sorte et qu'aucun de rentre ; par contre il ne sera pas possible qu'un sport entre et qu'aucun ne sorte"

Après le 114ème congrès à Mexico, J. Rogge annoncait : "c'est une bonne décision que de repousser la possible exclusion du softball, base ball et pentathlon moderne à après les jeux d'Athènes 2004 pour permettre aux fédérations concernées de démontrer qu'elles ont entendues les remarques du rapport de la commission au programme".

Le programme du congrès de Prague du 4 juillet 2003 ne mentionne pas de débat quant aux sports à exclure. La décision sera probablement prise après les jeux d'Athènes de 2004. En attendant, les passionnés de wushu peuvent retenir leur souffle, et surtout essayer à leur échelle de promouvoir le wushu et les arts martiaux chinois.



COMMENTER

decoration
AUTEUR DE L'ARTICLE
Ecole de Wushu  Yang

Ecole de Wushu Yang

Lieu : Nice
www.kungfuwushu.org

Notre association propose des cours et stages de kungfu, wushu, sanda et taichi sous la direction de Yang Er Yue, athlète d'élite chinoise et ceinture noire 4è DAN.

Pour plus d'informations, consultez les pages club/cours et club/stages du site.

Contact :

  • tel : 09.51.808.818
  • email : info@kungfuwushu.org

facebook twitter flux rss youtube

decoration