HOME Histoire Histoire du sanda

20
11
05
juin

Histoire du sanda

Tags : sanda , sanshou , histoire , historique
Histoire du sanda

Sanshou est un terme chinois composé du mot « san »  [散] qui signifie libre, relaché, et du mot « shou » [手] qui signfie main. C’est un synonyme de sanda (où da [打] = attaque). Pour simplifier, ces 2 termes désignent une application en combat libre de techniques martiales.

Pour en savoir plus sur les règles du sanda, consultez notre dossier.

Historique

Durant la guerre Russo-Japonaise (1904-1905), les russes ont perdu beaucoup de leur troupes dans les combats. Avec ces lourdes pertes, les dirigeants soviétiques ont compris la necessité de développer des méthodes de combat rapproché. Un projet officiel du partie communiste unifia ces methodes pour aboutir en 1917 à ce que l’on appel le Sambo. En 1924, le guomindang (partie national chinois) à créé à l’académie militaire Whampoa dans la province du guandong au sud de la chine, afin d’entrainer ses troupes. De son alliance avec l’union soviétique en Janvier 1923, il instaura la discipline, l’endoctrinement et l’entrainement militaire d'inspiration soviétique.

Avec la richesse des arts martiaux traditionnels, les chinois avaient un support inestimable pour développer leur forme de combat rapproché à usage militaire. Inspirés par la démarche des soviétiques, ils ont créé le sanshou. Alors que ces techniques ont été créés pour le combat rapproché et la défense contre des armes de poing et armes à feu, les dirigeants ont voulu également en faire un sport qui pourrait être pratiqué en toute sécurité et intégré dans le programme d’entrainement. Cette nouvelle application permettait à la fois de stimuler les pratiquants et de perfectionner leurs techniques avant de les appliquer en combat réél.  Pour l’usage militaire, des techniques de coups de pied, de poing, de genou, de coude, de projection, de saisi et de combat au sol furent créées. En tant que sport, le sanshou s'est débarassé des coups de genou, de  coude, des techniques au sol. Pour des raisons de sécurité, un équipement obligatoire fut exigé.

Avec ces amenagements, et le developpement des sports de contact dans le monde, les autorités chinoises ont mis en place un reglement de competition sportive. Et ce n'est en qu'en 1982 que le sanda est devenu officiellement un sport de competition.


Chapitre 1  
  •   haut
  •   navigation

Les objectifs

La philosophie du sanshou est la pratique d’un sport à la fois bon pour la santé, la condition physique et le bien-être, mais aussi en tant qu’arme d’auto-défense. Dans un premier temps, le pratiquant apprend les techniques de base de coup de poing, coup de pied, et projection soit avec un partenaire, soit sur un sac de frappe. Après avoir maitrisé ces techniques, peuvent commencer les applications en duel, pour développer l’endurance, la respiration, les réflexes, la rapidité de réaction. Le but ultime est d’améliorer son agilité, sa puissance et sa rapidité avec un contrôl total de ses mouvements et de ses émotions.



COMMENTER