20
11
24
mai.

Championnats de Chine 2011 : nouveaux règlements taolu

Mots clés: championnat , chine
championnat chine 2011

Les sélectifs pour les championnats de Chine taolu 2011 ont eu lieu le 17 avril à Taicang (Jiangsu) pour les hommes et le 29 avril à Dazhou (Sichuan) pour les femmes. La fédération chinoise de wushu a instauré de nouveaux règlements avec désormais des enchaînements obligatoires.

Les compétiteurs taolu connaissent déjà les spécificités du règlement international, également appliqué en France, qui requiert qu'un taolu contienne certains mouvements obligatoires et des mouvements difficiles / transitions pour prétendre à une note maximale. Ce règlement, appliqué depuis 2005 en international, avait été introduit dans les années 90 en Chine, terre des expérimentations reglementaires en matière de wushu.

Cette année, la fédération chinoise de wushu exige qu'un taolu contienne certains enchaînements obligatoires, spécifiques à chaque épreuve (changquan, nanquan, sabre...) et démontrés dans une vidéo officielle (ci-dessous). Vous pouvez voir également la mise en pratique en visionnant les vidéos des championnats 2011 : hommes et femmes

On peut voir que ces enchaînements comportent une certaine complexité et une exigence technique supérieure à d'autres mouvements fréquemment utilisés par les athlètes (ex: zaquan, dan paijiao...). Ces "autres mouvements", s'ils donnent une impression d'explosivité et de rapidité, étaient critiqué par certains pour leur utilisation abusive et, en conséquence, une exigence technique pauvre des taolus optionnels.

On peut penser également qu'avec le progrès des athlètes dans l’exécution des mouvements difficiles, les juges aient besoin de nouveaux critères de jugement plus discriminatoires.

Compte tenu du calquage du règlement international sur le règlement chinois, il y a de fortes chances que ce nouveau règlement soit appliqué pour les championnats du monde 2013.

Que pensez-vous de ce nouveau règlement ?  Est-ce un plus en terme d'exigence technique pour les taolus ?  Ou un frein à la créativité ?



COMMENTER