Des places d'honneur plus panachées

Des places d'honneur plus panachées

En dehors de la Chine, aucune autre nation ne s'est vraiment distinguée dans les épreuves de wushu. Les régions autonomes de Macao et Hong-kong talonnent la mère patrie.
Les 2 médailles d'or "non-chinoise" sont remportées par la malaysie en taijiquan féminines grâce à Chai Fong Ying, et les Philippines avec René Sornito Catalan, premier en sanshou moins de 52kg.
En chanquan, la région chinoise de Macao termine seconde chez les hommes et troisième chez les femmes grâce à Han Jing. Aung Si Thu obtient la première médaille pour la Brimanie en finissant 3ème en chanquan masculins.
En nanquan, le vietnam et la Corée du sud se sont disputées le podium et terminent respectivement 2ème et 3ème chez les hommes. He Jing De, ancien membre de l'équipe de Beijing, est 4ème en concourant pour Hong-kong. Chez les feminines, Angie Tsang est seconde pour Hong-kong, et Bong Siong Lin troisième pour la Malaysie.
En taijiquan, la japonaise est seconde devant la Malaysie. Chez les hommes, Goh Qiu Bin de Singapoure est troisième derrière Hei Zhi Hong de Hong-kong.